New York: en températures, en chaussures et en nourriture

Sujet obligatoire pour une ville que je commence à connaitre: un premier voyage en décembre 2012, et un second fin décembre 2013. 
Une ville, trois angles.

New-York en températures:

New York, je ne la connais que l'hiver. Mais l'hiver à NYC c'est la pluie, la neige, le froid, le soleil, c'est -5 ou 15 degrés. 
Oui NYC deux fois à la même période ça peut être tout ça à la fois.
Le rockfeller center (le gros sapin), sous la pluie, le vent et dans le froid: c'est fun, bon pas sur le moment je vous l'accord.
Le top of the rock (le truc où on peut monter tout en haut d'un building): je l'ai testé sous le soleil en plein jour, et sous le vent en pleine nuit... 
On peut raconter que c'est magique toutes ces lumières tout ça, je conseille tout de même le jour.

Central Park: sous la pluie c'est bof. Mais en même temps rien n'est terrible sous la pluie. A
lors hormis la pluie, Central Park c'est top tout le temps... Sous la neige, au soleil...

De tous les temps, celui que je préfère à NYC c'est celui qui ne pleut pas, juste un petit peu de soleil et 3 ou 4 degrés, c'est parfait pour marcher... Des heures.

New-York en chaussures:

Si Paris me connait en escarpins, salomés, sandales, tongs, balerines, baskets, bottes, bottines et autres; 
NYC n'a pas eu la chance de me connaitre avec autant de diversité à mes pieds.
Décembre 2012: j'avais pris bottes plates, bottes fourrées, ballerines et bottines à talons (pour 8 jours ok).
Décembre 2013: une paire de bottes fourrées (pour 5 jours).

Celle-ci m'a suffi, un petit peu chaude pour aller chez Macy's et autre Century 21 
(non ce n'est pas une agence immo mais un centre commercial, même si les deux sont susceptibles de m'intéresser). 
Bien sûr il faut une paire qui tient (non non pas du low cost), et quand il pleut ce n'est pas le mieux, malgré la dose d'imperméabilisant mise avant de partir. 
J'ai donc dû les customiser avec des sacs plastiques pour parapluie (donnés dans toutes les boutiques dès que la pluie fait son apparition). 
Pas très glamour, je vous l'accorde.
Et puis les bottes fourrées ça va avec tout: un jean, une robe, une jupe, un short, des leggings... 
C'est juste super polyvalent en fait.

On m'a dit que les runnings étaient la meilleure solution pour NYC, même en hiver. 
Alors moi la dernière fois que j'ai acheté des baskets, j'avais 17 ans, il y a donc bientôt 10 ans. 
Hors de question de mettre des runnings, même en voyage, même tout ce que tu veux, je garde mes baskets pour mes rares heures de footing. 
NYC reste une ville, certes pas du chic de Paris, mais une ville.
Et moi pour l'hiver je garderai mes bottes fourrées, bien confortables.

New-York en nourriture:

Ma première visite fut épique, elle m'a rendue malade. 
Ce trop de gras, cette absence de légumes... 
Pas d'horaires pour manger, des odeurs de grillades à chaque coin de rue. 
Je m'étais rapatriée sur "Prêt à Manger" une chaine anglaise de fast food, plutot équilibrée avec des produits frais tout ça. 

Celle-ci n'était pas encore réellement déployée en France il y a un an. 

Cette année, j'ai anticipé, et j'avais la chance d'avoir le petit déjeuner compris à l'hôtel. 
Au menu:   (pas d'inquiétude, je n'ai pas tout mangé)
- thé, café, chocolat, 
- jus de pomme, d'orange, multi truc...
- œufs brouillés, œufs durs, saucisses, porridge, bacon, steaks hachés...
- muffins cranberries, myrtilles, avoine,
- yaourts, lait, céréales,
- roulés à la cannelle, pancakes maison,
- pains, beurre et confitures en tous genres...
- pommes, bananes et orange...

Oui c'était copieux. Je n'ai pas touché aux fritures ni aux produits laitiers, mais je mangeais suffisamment pour ne pas avoir à déjeuner.

Il y a deux sandwichs qui m'ont marquée. 
Le premier c'est chez Prêt à Manger du Rockfeller Center: une sorte de Wrap au jambon de poulet avec roquette et sauce cranberries. 
Texture plutot louche, mais j'ai apprécié. Une soupe de lentilles accompagnait ce frugal repas.

Le second c'est chez Chipotle, un fast food mexicain. 
Un maxi burritos composé de: riz brun, poulet, fromage, tomates, oignons, haricots rouges, guacamole. 
C'était vraiment bon. On peut y mettre ce qu'on veut et c'est très copieux.

Cette chaine s'est installée à Paris, à Grands Boulevards et Beaugrenelle. 
Nul doute que je trouverai l'occasion d'y retourner.
J'ai aussi mangé d'excellentes boulettes ricotta-jambon dans little Italy et plein de spécialités asiatiques dans China Town. 
Beignets au tarot (un légume doux), brioches au porc ou au poisson... Il y a tout plein de petites boutiques en libre-service avec des viennoiseries salées de toutes sortes. 
Le 13ème à Paris n'en propose pas autant. 
Ensuite, j'ai mangé une maxi part de pizza sur Madison Square, plutôt bonne (pour avoir testé celles de Venise), et un cheesecake sans intéret de Duane Read (un super marché).
Pas donnée la nourriture à NYC, mais cette année j'aurai réussi à l'apprécier.

Ma chère NYC, tu pourrais presque dépasser Paris...

0 Réponses à “New York: en températures, en chaussures et en nourriture”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




How to get white teeth over... |
C data types range |
Baby teeth gel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Edtable143
| Mon tour du web en 80 clics
| Vol d'un voilier et pe...