Archive pour le Tag 'voyage'

Rappelles-moi Maurice

Un esprit vagabond s’installe ce soir d’été à Paris, et si je vous contais Maurice ou ce qu’il m’en reste ? Ce sera le premier épisode de ma rubrique « le lieu du mois ».

Le voyage, pas de doute c’est ma base. Parisienne de naissance (et pas complément dans l’âme) si j’aime cette agitation et ce monde je garde cette perpétuelle envie de m’évader. Parce-que mes voyage sont à l’image de mon quotidien, ils sont à l’image de mon quotidien : pleins de couleurs, de nouvelles cultures et de nourriture !

A 18 ans, j’ai eu la chance de parcourir divers territoires Européens mais aussi le Canada (on y reviendra, c’est sûr !).

Eté 2006, 19 ans à peine, j’ai la chance de m’envoler pour l’Ile Maurice.  Alors plutôt qu’une description touristique que je ne saurai faire sept ans plus tard, revenons aux souvenirs.Rappelles-moi Maurice dans le lieu du mois maurice5-300x225

Jeune et avec quelques kilos en plus (3 ou 4 au plus), j’ai atterri à Port-Louis – la capitale – dans un décor paradisiaque direction un mois de découvertes. L’image d’un diamant pur s’assombrit quand on regarde d’un peu plus près : infrastructures légères voire inexistantes, animaux errants…

La grande chance de vivre aux côtés et chez une famille Mauricienne, je l’aie eu et j’ai rapidement mis de côté mon mode de vie « à l’occidentale ».

J’ai ce lointain souvenir de gens fort peu fortunés mais tellement accueillants. J’ai ce souvenir de leurs yeux grâce auxquels j’ai pu découvrir leur île. Ces œillères, celle des agences de voyages de luxe, je les ai laissées aux autres touristes.maurice2-225x300 été dans le lieu du mois

Sois-en rassuré petit, ces plages paradisiaques, la terre aux sept couleurs et les tortues géantes, je les ai vues (et elles sont belles mes photos!)…

Ces dizaines d’yeux posés sur moi parce-que pour sûr je n’avais pas la couleur locale, je l’ai eu…

Ces saveurs fraîches et épicées je les ai découvertes…

Premières dégustations de boulettes de poissons (depuis j’ai compris qu’il y en avait plein à Tang Frères, dans le 13ème) et mais aussi de chappattis. Ces petites galettes fourrées aux lentilles corail dans une sauce curry-tomate. Un goût atypique que je n’ai pour l’instant pas retrouvé.

Il y a certes, cmaurice6-150x150 ile Mauricee petit restaurant « Le Grand Baie » situé rue Raymond Losserand à Paris 14ème qui offre une très bonne cuisine traditionnelle aux  saveurs Mauriciennes et Réunionnaises, mais des assiettes moins généreuses et moins savoureuses qu’auparavant.

Maurice, c’est aussi ces grands hôtels luxueux, et j’ai pu passer une soirée dans l’un d’entre eux.  Je me souviens de ce blanc monsieur imposant qui m’avait regardée avec insistance. De retour à Paris, j’ai compris que c’était Jacques LEGROS, présentateur de JT de TF1, mais désolée chez moi on ne doit pas capter cette chaîne…maurice9-150x150 plage

Un hôtel magnifique certes mais une image ternie lorsque j’apprends le salaire d’un employé. 120€ euros pour des semaines de 50 heures et des touristes qui payent un minimum de 1500€ les huit jours. Cherchez l’erreur…  (ma source : premier site proposé par google le jeudi 15 août 2013)

Non Maurice, je ne garderai pas de toi ce souvenir. Je me rappellerais de ces saveurs et de ce mélange de cultures. Je me souviendrai de tes minarets et de tes temples asiatiques, de ton lait en poudre et de ton accueil.

Si j’y ai laissé quelques kilos, j’en suis revenue riche de souvenirs, et la preuve en est sept ans après.

Merci Maurice !




How to get white teeth over... |
C data types range |
Baby teeth gel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Edtable143
| Mon tour du web en 80 clics
| Vol d'un voilier et pe...